Illustration actualité

STOCAMINE : le temps presse !

Dès sa nomination au poste de Ministre en charge de la Transition Ecologique et Solidaire, Raphaël Schellenberger a pris l’attache de Mme Elisabeth BORNE, afin d’appeler son attention sur la situation d’extrême urgence dans laquelle se trouve le site de stockage souterrain de déchets Stocamine.

En effet, le rapport adopté à l’Assemblée Nationale à la rentrée de septembre 2018, préconisait de :

-prendre une décision dans les 3 mois suivants la remise de l’étude du BRGM

-déstocker l’ensemble des déchets, excepté le bloc 15 (sous réserve de faisabilité technique)

L’étude du BRGM, divulguée en janvier 2019, témoigne de la faisabilité technique du destockage, tel que préconisé par le rapport parlementaire.

Lors de la réunion du 12 février dernier, l’ancien ministre François de Rugy avait annoncé le lancement d’une étude de faisabilité technique et financière de ce destockage, avec une publication des résultats à l’horizon de mai/juin 2020.

Devant des délais aussi longs, le député a interpelé la nouvelle ministre Elisabeth Borne, afin que les résultats de cette étude puissent être connus avant la fin de cette année et que le destockage puisse débuter rapidement.

Le temps urge, à mesure que convergent les galeries. En reportant la prise de décision du destockage, nous courons le risque de ne plus avoir le choix !

Intervention du député auprès de Mme Elisabeth BORNE et demande de rdv : 22072019 – Courrier Borne – signé RS